Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

Massothérapie Éveline Gagné

Mes mains au service de votre mieux-être!

Mon Blog

Blog

Le cancer du sein et le massage

Posted on February 14, 2014 at 8:19 PM Comments comments (153)
Les massothérapeutes rencontrent fréquemment des clientes avec une histoire de cancer du sein.

En 2013, le cancer du sein continue à être le cancer le plus courant chez les Canadiennes de plus de 20 ans. Les statistiques sont alarmantes. Un cancer sur 4 diagnostiqué est un cancer du sein. Il s’agit de la deuxième cause de décès chez les Canadiennes après le cancer du poumon.

Pour celles qui sont atteintes d’un cancer du sein, le massage offre plusieurs avantages. Le massage apporte un bien-être physique qui aide à contrôler les émotions et qui favorise les défenses immunitaires. 

Maria Hernandez, Ph.D., directrice d’un centre de recherche, a mené une étude portant sur les bienfaits de séances cumulatives de massage données à des femmes atteintes du cancer du sein. Les participantes qui ont paraticipé à l’étude ont reçu un massage d’une durée de 30 minutes à raison de 3 fois par semaine durant 5 semaines. 

Des résultats prometteurs
Dans le cadre de cette recherche, deux groupes ont été formés. Les femmes dans le groupe recevant le massage ont rapporté une diminution de l’anxiété, de la dépression et de la panique. De plus, les analyses sanguines ont permis de constater une augmentation des cellules tueuses naturelles et de lymphocytes. Le massage a contribué à diminuer l’œdème et la raideur musculaire aux mains et aux bras, a permis une meilleure mobilité et une diminution des picotements. En plus des bienfaits physiques, un effet bénéfique sur les émotions, une diminution de l’anxiété, du sentiment d’isolement et des effets positifs sur le corps et l’humeur ont été constatés.

Le rôle du massage
Le massage permet de rétablir la communication avec le corps. Il fait en sorte que la personne se sente bien et en confiance. Il favorise la récupération de son énergie pour guérir. Même s’il y a certaines contre-indications à respecter, les bienfaits l’ont emporté sur plus de femmes que les contre-indications.

F.G., une survivante d’un cancer du sein ayant subi une mastectomie en 1969, commente son expérience en massage : "le massage a augmenté la sensibilité de mon corps dans cette région et sur les muscles avoisinants et a aidé mon bras à mieux bouger."

En apprenant le diagnostic, le stress et la peur peuvent en insécuriser plusieurs ainsi que les rendre craintives. L’insomnie, l’inquiétude de savoir si la tumeur va évoluer et quand sont des éléments inquiétants.

Le massage procure toujours une sensation de bien-être. De plus, des études récentes prouvent que le massage élimine le stress, l’anxiété, la dépression et la douleur. Ces études ont fait reconnaître auprès des professionnels de la santé que le massage apporte des bienfaits physiques et améliore l’état affectif des personnes. Le massage contribue positivement aux défenses immunitaires. En effet, en étant plus détendues, les femmes ressentent moins de stress et d’anxiété, ce qui favorise l’activation de leurs défenses immunitaires. 

Le diagnostic et les traitements médicaux
Un bon moyen de déceler une tumeur est l’auto-examen des seins une fois par mois. L’investigation de la tumeur se fera par mammographie, ultrason ou biopsie. Si le tissu est malin, les ganglions situés près du sein affecté seront enlevés et examinés pour déterminer la progression de la tumeur. 

Si cela s'avère nécessaire, les ganglions seront enlevés, ce qui causera des dommages aux structures nerveuses et qui aura comme conséquence une sensation d’engourdissement et une diminution de la mobilité du bras. À cause de l’ablation des ganglions axillaires, la personne risque de développer un lymphœdème pour le reste de sa vie. En plus de la chirurgie, d’autres traitements, comme la chimiothérapie et la radiothérapie, compléteront si nécessaire le traitement. Des exercices, comme serrer une balle dans la main, pourront aider à rétablir la mobilité de la main et du bras. 

Effets sur le corps
Le massage des origines et des insertions des muscles de la région, les techniques myofasciales et les exercices de respiration aideront le corps à retrouver le calme et les tissus à se détendre. Les symptômes neurologiques et la douleur seront grandement soulagés par le massage du thorax et de l'arrière de l’épaule. L’œdème sera aussi un problème important.

Contre-indications et directives sécuritaires pour les massothérapeutes
- Ne pas faire de massage à une personne en plein traitement de radiothérapie ou de chimiothérapie si vous avez le moindre signe d’un rhume ou d’une infection virale (grippe), puisqu’une personne en traitement est vulnérable aux infections, ses défenses immunitaires étant affaiblies.

- Ne pas appliquer de chaleur et ne pas faire de travail directement sur le site d’une tumeur puisque les cellules tumorales peuvent se répandre.

- Ne pas faire de travail sur des nodules hypertrophiés puisque la cause peut être une infection bactérienne ou virale ou une masse tumorale.

- Ne pas faire de stretching ni de mouvements des articulations en présence de tumeurs malignes des os, puisque les os sont plus fragiles et il y aurait risque de fracture.

- Ne pas faire de massage suédois à une personne fiévreuse. La fièvre est un signe d’infection et les défenses de la personne qui subit des traitements de chimiothérapie sont diminuées. 

- Ne pas faire de manipulation sur un site de nodules qui ont été enlevés durant 7 à 10 jours pour donner le temps aux nouveaux vaisseaux lymphatiques de se former afin de remplacer ceux qui ont été enlevés. Une manipulation risquerait de briser et d’empêcher ces nouveaux vaisseaux de se former.

- Ne pas faire de massage profond ou de manœuvres agressives dans la région opérée ou ayant subi une radiothérapie, c’est-à-dire la région des épaules, du bras et des pectoraux.

- Attendre 6 semaines, avant d'effectuer un travail transversal des fibres aux blessures résultant de la chirurgie.

- Ne pas appliquer de chaleur sur les régions ayant subi la radiothérapie puisque la chaleur augmente la destruction des tissus et la brûlure.

- Ne pas appliquer d’huile avant un traitement de radiothérapie, l’huile pouvant interférer dans la direction où doit être dirigée la radiothérapie. L’huile augmente aussi le risque de brûlure.

- Ne pas faire de massage aux extrémités, la chimiothérapie cause la destruction des cellules qui se divisent rapidement telles les cellules tumorales. La diminution du nombre de plaquettes favorise la destruction des tissus.

- Ne pas faire de traitement d’une durée de plus de 2 heures à une personne qui va aller en chimiothérapie, car le traitement causerait une fatigue excessive et favoriserait la libération de toxines des tissus.

- Ne pas faire de mouvement sur le mamelon.

- Se servir de mouvements de toute la main et des doigts. Ne pas faire de technique de friction profonde avec seulement le pouce ou un doigt.

- Ne pas faire de percussions.

Il est souhaitable d'appliquer des compresses d'eau avant le massage. Des compresses froides soulagent la congestion, des compresses chaudes ou l’application de paraffine détendent et ramollissent les tissus. Alterner 3 minutes de chaleur/1 minute de froid contribue à l'augmentation de la circulation sanguine.

La massothérapie – Un outil de gestion de stress pour les étudiants

Posted on September 9, 2013 at 1:44 PM Comments comments (7)
 
La plupart des étudiants et étudiantes ont déjà entamé leur année académique. Bientôt les examens de mi-session et de fin de session seront dans leur mire, en plus des nombreux travaux qu’ils auront à remettre tout au long de la session.
Existe-t-il une ou des méthodes qui puissent les aider à faire face au stress associé à l’énorme quantité de travail associé à une session collégiale ou universitaire?
La réponse est OUI.
Quels sont les effets du stress chez un étudiant?
Le stress est une réponse naturelle du corps lorsqu’un étudiant a à subir des examens ou toute autre situation académique exigeante. C’est ce que révèlent plusieurs études. En effet, plus un étudiant subit de stress, plus l’impact sur sa condition physique et mentale est grand. Être étudiant comporte son lot de contraintes et ici, on ne fait pas seulement référence aux exigences académiques, mais aussi aux pressions sociales.
On encourage les étudiants à être proactifs en ce qui concerne la gestion de leur stress. Cela contribuera à ce qu’ils maintiennent un état de bien-être général. Il ne s’agit pas seulement d’éliminer le stress de leur vie, mais aussi de les aider à améliorer leurs performances académiques. Plusieurs techniques de gestion de stress sont recommandées aux étudiants, mais la massothérapie est celle qui est en tête de la liste des nombreuses techniques qui existent.
Pourquoi la massothérapie?
La massothérapie est reconnue pour être la technique la plus efficace de gestion du stress. Mais qu’est-ce qui en fait une technique aussi efficace? Le massage commence par faire disparaître les tensions physiques. Le relâchement des tensions physiques entraîne ensuite une détente mentale. La massothérapie est donc une approche globale de gestion de stress qui favorise la détente mentale et physique.
 
Coûts de la massothérapie
Lorsqu’on pense aux techniques de gestion de stress que les étudiants peuvent utiliser, les coûts sont un facteur important à considérer.  Si vous pensez utiliser les services d’un massothérapeute professionnel, il est important de connaître les coûts d’un massage et de voir s’ils conviennent à votre budget. Il existe des forfaits qui peuvent faire en sorte de réduire les coûts associés au massage. Certains massothérapeutes offrent des tarifs spéciaux sur présentation de la carte étudiante. D'autres offrent des forfaits comportant des réductions de tarifs en prenant une série de traitements. Il suffit de les rechercher. Vous pouvez également planifier le moment de vos massages pour en maximiser les résultats sans qu’il vous en coûte une fortune.
 
Différents types de massages
Il existe plusieurs types de massages. Voici les trois techniques les plus populaires qui peuvent faire partie d’une stratégie de réduction de stress :
  • Massage suédois : Cette technique comporte plusieurs manœuvres (effleurage, pétrissage, friction, percussion, vibrations ébranlements) qui procurent un relâchement musculaire optimal et un soulagement du stress.
  • Massage Deep-tissue : Cette technique est conçue pour soulager les tensions importantes qui peuvent se loger dans les muscles et les fascias. Elle s’intéresse aux différentes couches musculaires de manière à les détendre, à les étirer et à leur redonner de la souplesse. Elle contribue également au soulagement du stress.
  • Thérapie des points trigger (points gâchette) :Cette technique a pour objectif de soulager la douleur musculaire provoquée par des points gâchette. C’est une thérapie simple et sécuritaire qui procure également un relâchement musculaire optimal.
Il vous revient de choisir votre technique de gestion du stress en tenant compte de votre situation personnelle.
Pour plus d’informations, consultez ma page Promotion du mois!

Les bienfaits de la massothérapie

Posted on December 6, 2012 at 4:06 PM Comments comments (25)
Comme la plupart des thérapies complémentaires en santé, la massothérapie est  plus bénéfique quand on l’utilise dans un but préventif que curatif. Beaucoup de gens attendent qu’une blessure se produise avant de chercher une quelconque forme de traitement.
 
Dans ma pratique, les problèmes les plus fréquents pour lesquels les gens consultent sont les suivants : douleurs au cou, aux épaules et dans la région lombaire, souvent en lien direct avec une mauvaise posture assise au bureau, des tendinites aux poignets et des douleurs liées au nerf sciatique. Tous ces problèmes pourraient être évités si des massages étaient reçus sur une base régulière.
 
Les blessures les plus fréquentes se produisent dans les muscles qui ne sont pas sollicités régulièrement par l’exercice. C’est la raison pour laquelle la douleur est si fréquemment ressentie chez les gens qui passent parfois de 8 à10 heures assis devant leur ordinateur.
 
En effet, dans cette position immobile, les muscles deviennent parfois si tendus qu’ils peuvent causer des maux de tête, des tendinites aux épaules et aux poignets et des douleurs sciatiques. Les muscles sont conçus pour bouger. Il m’arrive souvent de rappeler à mes clients de prendre de courtes pauses à leur poste de travail pour s’étirer et d’aller prendre une marche sur l’heure du midi.
 
Je recommande fortement un programme de massage sur une base régulière à raison d’une fois aux 4 à 6 semaines à titre préventif. S’il y a présence de douleurs ou de tensions récurrentes, une fréquence plus rapprochée serait plus appropriée jusqu’à ce que ces inconforts disparaissent. Après quoi, un massage par mois pourrait suffire à entretenir la musculature et les tendons.
 
La massothérapie améliore la circulation sanguine dans les muscles, ce qui contribue à faire diminuer la douleur et les tensions. Différentes manœuvres et techniques sont utilisées selon les besoins et la gravité des problèmes. Non seulement la massothérapie fournit-elle les outils qui permettent de diminuer la douleur, mais aussi permet-elle à certains de vraiment « décrocher ». En effet, certains de mes clients utilisent le massage pour ses aspects thérapeutiques, mais aussi pour pouvoir se détendre et sortir du cadre de leur vie pendant un certain temps.
 
Les gens qui ont l’habitude de se faire masser régulièrement bénéficient d’une meilleure qualité de sommeil, et, parce que leur corps se détend mieux, il guérit plus rapidement. Le massage détend non seulement le corps, mais aussi l'esprit. Les meilleures nuits de sommeil se produisent souvent après avoir reçu un massage.
 
Les enfants qui pratiquent certains sports souffrent également souvent de tensions musculaires importantes dans les différentes parties de leur corps. Même si les entraîneurs les encouragent à faire des étirements, la plupart des enfants boudent ces exercices. Dans ce cas bien précis, la massothérapie peut aider à pallier au manque d’étirements.
 
Les enfants peuvent profiter grandement des massages. On pourrait penser qu'ils ne souffrent pas de stress. Détrompez-vous, ils en souffrent autant que les adultes. De plus, la massothérapie est une thérapie formidable pour contrer les problèmes d’hyperactivité et d’agitation, les troubles du sommeil et les douleurs associées à la croissance.
 
Bref, les gens de tous âges peuvent tirer profit de la massothérapie en autant qu’elle soit pratiquée par une personne formée dans un établissement reconnu. J'encourage également tous mes clients à s’enquérir auprès de leurs assurances santé pour voir s’ils sont couverts pour ce type de service.
 
Les massages peuvent être à la fois de nature relaxante (détente) ou thérapeutique. Dans le cas d’un massage de détente, les manœuvres exécutées par le massothérapeute se font plutôt « en global » et couvrent la majorité des parties du corps. Dans le cas d’un massage thérapeutique, le massothérapeute cible quelques zones de tension ou de douleur où il s’attardera et effectuera des manœuvres très précises.
 
Si vous désirez en connaître davantage sur les différentes techniques de massage, je vous invite à parcourir mon site Web www.eveline-gagne.com où j’explique celles que je pratique.
 
Maintenant, j’ai deux questions pour vous :
 
Si vous êtes un adepte de la massothérapie, attendez-vous de ressentir de grandes tensions ou de grandes douleurs avant de vous tourner vers un massothérapeute ou avez-vous adopté une fréquence d’entretien mensuelle, semestrielle ou autre ?
 
Si vous n'êtes pas un adepte de la massothérapie, est-ce que cet article comporte suffisamment d'éléments qui puissent vous faire adopter la massothérapie comme moyen de détente et de soulagement ?
 
Je vous invite à répondre à la question qui correspond à votre situation dans la section Commentaires ci-dessous.
 

Les bienfaits du massage abdominal

Posted on November 23, 2012 at 1:11 PM Comments comments (172)
La région abdominale est une région souvent négligée par les massothérapeutes. Pourtant, elle peut apporter de nombreux bienfaits à la personne massée. J’en fais beaucoup la promotion auprès de mes clients qui sont toujours agréablement surpris du bien-être qu’ils ressentent après le massage de cette région.

Déjà, il y a déjà plus de vingt ans, je prodiguais des massages de l’abdomen à mes enfants et à mon conjoint. Celui-ci souffrait souvent de migraines liées au stress. Grâce à mon massage du ventre, ses maux de tête disparaissaient aussitôt la séance de massage terminée. Voici quelques-uns des bienfaits associés à ce type de massage.

Amélioration de la digestion 
Un massage léger de l’estomac et de l’abdomen peut non seulement aider à stimuler votre digestion, mais aussi à stimuler le péristaltisme au niveau de votre colon, réduisant ainsi les problèmes de constipation. 

Le péristaltisme, c’est l’ensemble des contractions musculaires involontaires du tube digestif qui permettent de faire évoluer les aliments de leur entrée jusqu’à leur évacuation. Ça ressemble au mouvement que vous faites lorsque vous pressez sur un tube dentifrice pour en faire sortir la pâte.
 
Un massage léger de l’abdomen peut aider à stimuler la circulation sanguine dans les intestins, les aidant ainsi à mieux fonctionner. Bien entendu, ce type massage doit être effectué dans le sens d’évacuation des intestins. 

Soulagement de la constipation 
Si les mouvements de vos intestins sont réduits et peu fréquents, vous êtes possiblement légèrement constipés. Vous pouvez vérifier votre degré de constipation en consultant le vérificateur de symptômes du site Constipation Info.ca : http://www.constipationinfo.ca/fr/symptomes-de-constipation. Si vous allez à la selle moins de trois fois par semaine, vous souffrez fort probablement de constipation chronique. Dans ce cas, il est conseillé d’aller consulter votre médecin. Dans des cas moins sévères, un massage abdominal conjugué avec une diète riche en fibres et un apport adéquat en eau pourrait vous soulager et vous aider à réduire la prise de laxatifs en vente libre. 

Soulagement des problèmes liés au stress 
L’anxiété et le stress peuvent souvent causer la sensation de « noeud » dans l’estomac, qui est souvent accompagné de douleurs abdominales et de gaz. Un massage de l’estomac peut atténuer cette sensation désagréable liée au stress et vous aider à atteindre un état de relaxation intéressant. 

Stimulation des organes internes 
Le massage abdominal stimule également vos organes internes, qui comprennent, entre autres, la vésicule biliaire et le foie. Un apport accru de sang et d’oxygène dans cette région contribue au meilleur fonctionnement des organes. Dans le cas de la vésicule biliaire et du foie, un meilleur fonctionnement signifie une meilleure évacuation des déchets produits par l’organisme. Une amélioration de la circulation est aussi bénéfique aux vaisseaux sanguins de toute la cavité abdominale. 

Adhérences 
Des blessures, l’immobilité et la chirurgie peuvent causer la formation d’adhérences, qui sont des accolements qui se forment entre différentes couches de fibres musculaires. Quand les muscles sont collés ensemble à certains endroits, ils ne fonctionnent pas aussi bien. Des massages légers et fréquent de l’abdomen peuvent à réduire ou stopper la formation d’adhérences dans la région abdominale (intestins, paroi abdominale).

Comme vous pouvez le constater, les bienfaits du massage abdominal sont nombreux. Dans cet article, je n’en ai énuméré que quelques-uns. La prochaine fois que vous vous ferez masser, n’hésitez pas à demander à votre massothérapeute de masser cette région de votre corps. Je tiens toutefois à vous mettre en garde du fait que certains massothérapeutes ne sentent pas à l’aise avec le massage de cette région. Mais, rassurez-vous! De nombreux autres le sont!!!  

0